Participation, mobilisation, coopération – Construire de la puissance collective

Contexte

« Projets participatifs » , « participation des publics » , « démocratie participative » , « la participation au coeur du dispositif » , « participation citoyenne » , « débat participatif »La Participation est partout. Elle serait la condition de la démocratie, de la vie en société, de la cohésion sociale, de la réussite éducative, de la coopération, de la vie des collectifs, la garantie de l’intérêt général, de l’octroi d’une subvention… Mais participer à quoi ? Pourquoi ? Comment ? Avec qui ?

 

A quoi je participe quand on me demande de donner mon avis alors que tout est déjà décidé ? Ou quand je participe à un « projet » dont le résultat est déjà défini ? Garder les enfants du voisin, c’est participer à la vie de quartier ? Est-ce que faire les courses c’est participer au couple ?

 

À l’opposé des pratiques de Management Participatif visant la productivité du groupe avant tout, cette formation propose de retravailler nos manières de faire collectif par la pratique d’une éducation populaire politique, joyeuse et combative, à « faire ensemble » plutôt que « faire pour ». À mieux penser le sens et les manières de nous organiser. À permettre l’expression, et l’implication de chacun.e pour parvenir, à terme, à construire du pouvoir collectif et les transformations sociales qui nous sembleront justes.

 

Comment faire collectif et générer de la puissance d’agir ?
Comment rendre les travaux collectifs dynamiques, agréables, pertinents et porteurs de sens ?
Comment s’organiser pour prendre plaisir à agir et oeuvrer ensemble ?
Comment faire, avec quels outils et quelles postures, pour que les diversités de points de vue, de forces, d’intelligences, de sensibilités individuelles puissent se mettre au service du groupe ?

 

Une formation pour les porteu.se.r.s de projets, les animat.rice.eur.s, les médiat.rice.eur.s, et tou.te.s celles et ceux, salarié.e.s comme bénévoles, qui souhaitent apprendre à faire vivre une démocratie dynamique et vivifiante au sein de leurs collectifs.

 

// Auparavant sur un format de 3 jours en présentiel + 2h en rendez-vous individuel en distanciel, cette formation est désormais proposée sous un format 3 + 2 jours en présentiel + 2h en rendez-vous individuel en distanciel sur propositions des promotions précédentes //

A qui s'adresse cette formation ?

Public cible :

Toute personne salariée, bénévole, militante associative, syndicale ou citoyenne ayant en charge ou souhaitant prendre en charge l’organisation et l’animation de collectifs, souhaitant travailler le sens de ses actions, s’interroger et découvrir des pratiques d’éducation populaire.

Prérequis :

Avoir une expérience du travail en équipe, en collectif ou en animation d’un groupe. Comprendre et maîtriser la langue française. Avoir la volonté de donner aux travaux collectifs davantage de force, de dynamisme, d’efficacité et de sens.

Objectifs de la formation

  • Mobiliser des méthodes et outils favorisant l’élaboration de stratégies pertinentes de mobilisation et d’organisation
  • Générer des contextes favorisant l’engagement, la participation et la création de solidarités
  • Concevoir et mener des temps collectifs dynamiques, agréables et générant de la puissance d’agir (rencontres, réunion, AG, CA, débats, ateliers…)
  • Analyser les enjeux de participation
  • Analyser les problématiques de gouvernance
  • Mobiliser des méthodes et outils de Communication Non-Violente
  • Mobiliser des méthodes et outils permettant d’analyser le fonctionnement d’un groupe et de lui donner des moyens de s’améliorer

Programme complet

Jour 1 : L’Éducation Populaire et la notion de Participation

 

Objectifs pédagogiques :

  • Situer les enjeux de participation dans les pratiques d’Éducation Populaire
  • Identifier les différents modes et degrés de participation
  • Expérimenter des outils et jeux d’intelligence collective permettant de construire du groupe, de favoriser la participation, de générer de l’apprentissage et des savoirs collectifs, de libérer l’expression.

 

Contenu :

  • Présentation de la formation, recueil des attentes et questionnement des stagiaires.
  • Affinage du déroulé en fonction des attentes et négociation éventuelle des modalités d’organisation de la formation.
  • Travail sur le sens des termes entourant la notion de participation : le sens qu’on leur donne, le sens qu’on veut leur donner, et leur mise en œuvre dans nos pratiques professionnelles.
  • Les différents degrés et temps de la participation.

 

 

Jour 2 : Analyse

 

Objectifs pédagogiques

  • Identifier et analyser les freins à l’engagement et à la participation pour mieux les déjouer
  • Manipuler des grilles d’analyses, aides à penser et outillages méthodologiques facilitant le repérage des rapports de dominations et d’oppressions
  • Expérimenter des méthodes d’analyse de situations

 

Contenu :

  • Les fondamentaux de la participation et de la coopération : les freins, repérer et déjouer les rapports de domination et d’oppression, construction de grilles d’analyses, outillages méthodologiques.
  • Chantiers 1/4 : Analyse collective de situations concrètes et expériences individuelles problématiques des stagiaires, ou tirées de situations concrètes des secteurs d’activités des stagiaires.

 

 

Jour 3 : Leviers de participation et de construction de relations de solidarités

 

Objectifs pédagogiques

  • Identifier des leviers facilitant l’engagement, la participation et la création relations de solidarités
  • Expérimenter des méthodes de communication non-violente
  • Expérimenter des techniques et méthodologies de conduite de réunion et de dynamique de groupe
  • Expérimenter des techniques de mobilisation et de construction de solidarités
  • Expérimenter une méthode de débats publics
  • Expérimenter des jeux et exercices d’animation

 

Contenu :

  • Leviers facilitant l’engagement et la participation, animation spontanée, animer le conflit, interaction personne-milieu, postures d’animation, outillages de communication non-violente, techniques de réunion et dynamique de groupe, construction de grilles d’analyses, outillages méthodologiques
  • Focus sur l’animation de temps de travail collectifs (rencontres, réunions, ateliers, débats, CA, AG, etc.).
  • Chantiers 2/4 : Élaborer un temps de travail collectif à expérimenter pendant l’intersession 1

 

 

Intersession en poste de travail 1/2

 

Objectif pédagogique

  • Mener le temps de travail collectif élaboré en chantiers pendant le Jour 3

 

 

Jour 4 : Organisation collective

 

Objectifs pédagogiques

  • Distinguer les éléments clés qui constituent une organisation collective, et leur articulation
  • Analyser sa structure et la cohérence de ses actions au regard de ces éléments afin d’identifier des réajustements potentiels
  • Expérimenter des méthodes et outils de résolution collective de problèmes

 

Contenu

  • Les fondamentaux de nos organisations
  • Grilles de lecture stratégiques
  • Outils d’aide au pilotage
  • Chantiers 3/4 : Analyse collective de situations concrètes et expériences individuelles problématiques des stagiaires

 

 

Jour 5 : Prise de décision et gouvernance

 

Objectifs pédagogiques

  • Définir de manière opérationnelle ce qu’est une prise de décision
  • Repérer les processus de légitimation dans une organisation collective
  • Manipuler des grilles d’analyse et d’évaluation de fonctionnement de groupe
  • Expérimenter des outils de synthèse et bilan collectifs

 

Contenu

  • Structuration interne et gouvernance : Organisation et circulation du pouvoir dans les collectifs, les rôles, les mandats, processus de décision, grilles d’analyse de fonctionnement et d’évaluation d’un groupe.
  • Chantiers 4/4 : Mise en pratique des apports de la formation en travaillant à la recherche collective de solutions aux situations présentées et analysées en chantiers 3/4.
  • Bilan de stage : Bilans collectifs et dynamiques, poursuite des échanges sur les enjeux, vigilance et leviers pour construire des aventures en coopération. Retours sur les outils.
  • Temps d’échange convivial pour clore la formation.

 

 

Intersession en poste de travail 2/2

 

Objectif pédagogique

Pendant le mois ou les 2 mois suivant la formation, mettre en pratique au moins un élément de la formation rapidement accessible à l’échelle de son environnement de travail.

Par exemple :

  • Construire un parcours de légitimation (parcours du bénévole, parcours d’implication et d’engagement, schéma de gouvernance, etc.)
  • Élaborer une stratégie de mobilisation

 

 

Rendez-vous individuel de 2h en distanciel

 

Objectifs pédagogiques

  • Co-évaluer, éventuellement réajuster ou approfondir les travaux menés en intersession au cours d’un échange avec le formateur

Modalités et méthodes pédagogiques

  • Cette action de formation s’appliquera à elle-même les principes de l’éducation populaire : dé-hiérarchisation des savoirs, pédagogie non directive, autogestion du groupe, temps de paroles libres, création d’un cadre qui favorise la créativité et qui permette l’expérimentation, définition collective des contenus, co-évaluation du parcours de formation, primauté du processus sur le résultat.

 

  • Les ressources mobilisées sont puisées dans les expériences, outils et pratiques de l’éducation populaire, des pédagogies radicales, du Théâtre de l’Opprimé, du Cirque Social, de l’Entrainement Mental, ou encore de l’Empowerment.
    Elles puiseront également dans l’expérience de responsable associatif et développeur de projets du formateur.

 

  • Le tarif de formation indiqué en inter et en intra est le coût pédagogique. Il s’entend hors frais annexes de formation qui varient d’une session à l’autre. Pour plus d’information, contactez le formateur

 

  • En intra la jauge peut aller au-delà de 10 personnes. Le coût pédagogique sera alors modifié en conséquence, à l’échelle de 150€ par personnes supplémentaires. À partir de 15 personnes, un.e ou des format.rice.eur.s pourront être mobilisé.e.s en complément, permettant de maintenir la formation la plus adaptée à vos besoins quelque soit le nombre de participant.e.s. Pour plus d’information, contactez le formateur

 

Techniques pédagogiques

Parce que les premières personnes concernées sont aussi les premières expertes des réalités qu’elles vivent, la formation prendra appui sur des expériences de terrain amenées par les stagiaires. Le programme s’adaptera donc au fur et à mesure de l’évolution des propositions, entre temps en plénière, en sous-groupe ou individuels, dans des allers-retours permanents entre apports théoriques, outillages méthodologiques, et cas pratiques.

Il sera également agrémenté d’expérimentations d’outils, méthodes, jeux et exercices réutilisables hors conditions de formations, illustrant et alimentant les thématiques journalières.

Supports pédagogiques

  • Paperboard

 

  • Sur toute la durée de la formation, le formateur présentera et mettra à disposition ouvrages, rapports d’activités, témoignages d’expériences, et de nombreuses documentations permettant d’éclairer et/ou d’approfondir l’apprentissage.

 

  • Des fiches pédagogiques viendront aider les stagiaires à s’approprier les contenus tout au long de la formation

 

  • Un dossier ressources sera envoyé aux stagiaires suite à la formation. Il sera composé :
    – du déroulé et d’un récapitulatif de l’ensemble des contenus de la formation
    – d’une boite à outils rappelant et détaillant la mise en œuvre pratique de chaque outils, jeux, exercices et méthodes expérimentées pendant la formation, ainsi que leurs éventuelles variantes possibles
    – des compte-rendus des différents travaux collectifs réalisés (hors Chantiers dont les contenus et résultats resteront la propriété et à la discrétion des personnes concernées)
    – et enfin de compléments spécifiques aux directions qu’auront pris le groupe lors des temps d’échanges, de débats et des cas pratiques afin de pouvoir prolonger et approfondir les réflexions

Modalité d'évaluation

  • En préalable à toute inscription définitive, un entretien téléphonique ou par mail sera mené par le formateur afin de vérifier les pré-requis nécessaires à l’intégration de cette formation.

 

  • Un questionnaire sera par la suite envoyé aux stagiaires afin d’affiner leurs attentes et besoins au regard des objectifs de la formation. Il aura également vocation à répertorier les cas pratiques qui pourront constituer les Chantiers.

 

  • Tout au long de la formation, des bilans collectifs et individuels seront effectués afin de mesurer et réajuster les écarts potentiels entre les attentes des stagiaires, les objectifs de départ, le déroulement réel de la formation, ainsi que la compréhension et l’appropriation des contenus.

 

  • À l’issue de la formation en présentiel un questionnaire de satisfaction à chaud sera communiqué aux stagiaires, accompagné d’une attestation de fin de formation.

 

  • À l’issue de l’intersession, un entretien individuel en distanciel de 2h aura vocation à co-évaluer avec chaque stagiaire la mise en pratique d’éléments de la formation de son choix en situation de travail.

 

  • 6 mois après la fin de la formation, un dernier formulaire sera communiqué aux stagiaires, éventuellement suivi d’un entretien téléphonique ou par mail, afin d’observer, co-évaluer et si besoin réajuster et accompagner à la mise en œuvre optimale des apports de la formation dans la pratique professionnelle.

Avis pour la formation

  1. « J’ai appris énormément de choses en 3 jours qui sont des pistes à approfondir encore. Je trouve que la mise en confiance et l’importance de la bienveillance est la réussite de cette formation. »

  2. « Vraiment, cette formation donne du sens à ce que nous faisons, parfois très instinctivement, au quotidien dans nos associations. Amaury a su se mettre à niveau, expliquer les choses simplement sans simplifier, faire des remises au point quand c’était nécessaire…grandes qualités pédagogiques ! »

  3. ”[…] On se parle différemment. Des choses bougent. J’ai tenté d’expliquer ce que tout ça a ouvert pour moi (individuellement et professionnellement) à mon équipe. Ni une, ni deux, tout le monde s’y est retrouvé. Il nous manquait le savoir froid et un cadre. Notre projet associatif se reconstruit avec tout ça. Bravo, mission accomplie.”

  4. Dépassez le terme de la formation, allez voir ce qui se cache derrière, laissez vous allez, faites confiance au groupe et créez de la puissance collective dans votre vie professionnelle comme personnelle

  5. Oublie que t’as aucune chance, vas-y, fonce !
    Plus sérieusement, c’est une formation qui bouleverse, bouscule, mais apporte de la lumière sur nombre de situations que l’on vit dans le monde associatif…et qui permet de les comprendre, voire de les déjouer !”

  6. ”Une formation très enrichissante individuellement et professionnellement. Les contenus de cette formation sont pertinents pour tout type d’actions et de réflexions qui engagerait un groupe de personne.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochaines Sessions

Nous consulter pour les dates
Référence : EC-AMM-AM-01
Zone géographique : France

Taux de satisfaction


3.8 / 4

Amaury MILLOTTE


Amaury MILLOTTE

Fiche formateur

Accessibilité

Si besoin, contactez le référent handicap

Qualité des formations


Démarche qualité
Aller au contenu principal