L’éthique professionnelle en travail social

A qui s'adresse cette formation ?

Public cible :

Tous professionnels du secteur social et médico-social.

Prérequis :

Aucun.

Contexte

Le travailleur social, quelle que soit sa place, ne saurait faire l’économie de penser les mobiles, les fins et les moyens de son action. Au-delà de l’exigence, cela s’impose d’emblée comme un devoir professionnel. Chaque travailleur social le sait : il est condamné à peser/penser son agir, car celui-ci implique toujours déjà le destin, la dignité, l’intégrité d’Autrui, la personne accompagnée. Chaque travailleur fait pourtant l’expérience d’une action contrainte par des valeurs, des normes, des attentes, des besoins divergents, parfois contradictoires. Les questions du pour quoi et du comment faire hantent alors régulièrement l’action. C’est précisément à armer cette action, à consolider cette vigilance et à concrétiser en acte les intentions bien-veillantes que l’on se propose de vous former.

Objectifs de la formation

  • Penser l’agir professionnel en mobilisant des éléments de la réflexion éthique.
  • Se doter de références théoriques susceptibles d’orienter l’agir professionnel.
  • Mobiliser une démarche de réflexion éthique en situation complexe.

Programme complet

J1 Caractériser la perspective de l’éthique appliquée :

  • Analyser les déterminants de l’agir professionnel.
  • Décrire la position individuelle dans un contexte institutionnel.
  • Caractériser l’influence des exigences morales sur l’agir.
  • Distinguer les registres du légal et du légitime.
  • Définir les notions de la réflexion éthique.
  • Décrire la combinaison des perspectives dans une pensée complexe.

J2 Identifier des références théoriques susceptibles d’orienter l’action :

  • Identifier les dimensions contextuelles à analyser lors d’un examen éthique.
  • Reconnaître une situation de conflit moral.
  • Caractériser les conflits moraux ou éthiques.
  • Caractériser les perspectives complémentaires de l’éthique de responsabilité et de l’éthique de conviction.
  • Caractériser trois approches normatives : conséquentialiste, déontologique, des vertus.
  • Caractériser l’éthique de la discussion.

J3 Appliquer les principes d’une démarche résolutive :

  • Schématiser la situation éthique initiale.
  • Construire un support de réflexion éthique.
  • Identifier les devoirs en matière de gestion de données.
  • Caractériser les bonnes pratiques professionnelles.
  • Décrire une approche de l’action par Principes.
  • Décrire et appliquer une démarche résolutive.

Contenus de formation : 

  • Les notions descriptives du champ professionnel.
  • Conformité groupale et aliénation individuelle.
  • Les exigences morales : valeurs et normes.
  • Loi et/ou éthique ?
  • Les notions de la pensée éthique.
  •  Méta-éthique, éthique normative, éthique appliquée.
  • Les conflits éthiques.
  • Les situations de conflits.
  • Les principales approches de l’éthique normative.
  • Le triangle éthique.
  • L’écrit réflexif.
  • Des obligations réglementaires et morales.
  • Les Bonnes pratiques professionnelles.
  • Les démarches résolutives et les matrices de prise de décision.

Modalités et méthodes pédagogiques

L’entrée méthodologique retenue ici est celle de la pédagogie active centrée sur les participants et leurs mises en activités. Ce qui est visée c’est, par expérimentations successives,  la production progressive et guidée de savoirs et de savoir-faire dans le domaine de l’ingénierie pédagogique, par les stagiaires eux-mêmes dans un cadre pédagogique garanti par le formateur. Les stratégies pédagogiques déployées viseront donc le développement d’un savoir-faire  plutôt que la seule mémorisation de concepts.

Techniques pédagogiques

Le scénario pédagogique reposera essentiellement sur une mise en activité des participants qui leur permettra de structurer progressivement leur apprentissage ; entre autres : activités collaboratives, exercices, études documentaires, situations problème, jeux de rôles,…
Chaque activité est suivie d’un retour réflexif en groupe portant sur l’analyse de ce qui a été fait et du sens pour lequel cela a été ainsi fait.

Supports pédagogiques

Les supports pédagogiques soutenant les activités d’apprentissage seront naturellement multiples et diversifiés mais choisis avec pertinence en fonction, notamment, des besoins et attentes du  public formé. Ils servent le choix des méthodes et des démarches pédagogiques retenues, supportent les différentes techniques pédagogiques mises en oeuvre et seront de nature matérielle aussi bien qu’immatérielle (numérique notamment). Les apprenants s’appuieront en outre sur un dossier ressources spécifique conçu et transmis par le formateur. L’ensemble des supports digitaux utilisés seront transmis, sous format numérique, aux apprenants à l’issue de la formation.

Modalité d'évaluation

  • Une évaluation de positionnement initial sous forme de questionnaire numérique.
  • Un recueil préalable des attentes sous forme de questionnaire numérique sera transmis 20 jours avant le début de la formation. Il s’agit d’établir une première mesure du degré de connaissance du domaine de formation et de recueillir les attentes des participants sur le thème traité. Ces attentes seront, si elles s’avèrent proportionnées à la dimension de la formation présentielle sur trois jours, discutées en début d’action puis réexaminées en grand groupe à l’issue de la formation. Les demandes plus éloignées se verront satisfaites, autant que possible, par l’enrichissement en supports pédagogiques proposés à chaque participant.
  • Évaluations pédagogiques formatives tout au long de la formation.
  • Une évaluation de satisfaction en fin de formation.

Qualité des formations

Prochaines Sessions
Nous consulter pour les dates
Référence : FF-STG-PAEF-06
Zone géographique : France Métropolitaine

Formateur.trice.s

Stéphane GARCIA
Stéphane GARCIA Voir la fiche formateur

Accessibilité

Aller au contenu principal