Chèque Reclassement

Le chèque reconversion du Conseil Régional d’Aquitaine permet de financer en partie ou en totalité, selon conditions, et uniquement lorsque les dispositifs collectifs de droit commun ne sont pas mobilisables. le coût d’une formation
Peuvent en bénéficier :
– les salariés concernés par une procédure de licenciement économique en congé de reclassement dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi.
– les personnes récemment licenciées en contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Le montant de l’aide
Personnes accompagnées par un cabinet de reclassement :
– Coûts pédagogiques inférieurs à 2000 €, le taux maximum de prise en charge de la Région est de 100% des coûts pédagogiques
– Coûts pédagogiques supérieurs à 2000 €, le taux maximum de prise en charge de la Région est de 75% des coûts pédagogiques avec un plafond de 4000 €
Personnes accompagnées dans le cadre du CSP :
Le conseiller CSP devra mobiliser prioritairement les aides de l’OPCA.
Lorsque ces aides sont insuffisantes et que le montant restant est inférieur à 2000€ une aide individuelle à la formation de Pôle Emploi sera mobilisée (montant maximum 2000€)
Lorsque le montant restant est supérieur à 2000€, un chèque reclassement est mobilisable avec un montant maximum de 4000€.
Une même personne ne peut bénéficier que d’une seule aide individuelle par année et par formation.
Pour présenter votre demande :
– l’aide doit être prescrite et mise en œuvre par une cellule de reclassement ou par le Pôle Emploi ;
– le dossier complet doit être déposé au Conseil Régional d’Aquitaine impérativement avant le début de la formation.
Contacts
Formation professionnelle et continue
Courriel : aidesindividuelles@aquitaine.fr
Tél. : 05 57 57 81 11
http://les-aides.aquitaine.fr/article653.html

Droit individuel à la formation (DIF)

Le DIF cesse d’exister au 31 décembre 2014 mais les heures acquises par les salariés ne disparaissent pas. Elles peuvent être mobilisées pour suivre une formation dans le cadre du Compte personnel de formation. Elles peuvent ainsi être cumulées avec les heures CPF jusqu’à un plafond déterminé par chaque OPCA
Nouveau : l’employeur devra fournir à chaque salarié, au plus tard le 31 janvier 2015, et par écrit, le solde des heures acquises dans le cadre du DIF.

Vous pouvez négocier l’utilisation de vos heures de DIF non-utilisées en en faisant la demande auprès du service RH de votre structure impérativement avant votre départ de l’entreprise.
Pour plus d’informations : fiche pratique du Ministère du travail, de l’emploi et de la santé